• Comparaisons 2017

    Comparaisons 2017

  • Mairie du Ve arrondissement de Paris

    Mairie du Ve arrondissement de Paris

  • Salon Comparaisons 2015 - Grand Palais, Paris

    Salon Comparaisons 2015 - Grand Palais, Paris

  • Salon Comparaisons 2014 - Grand Palais, Paris

    Salon Comparaisons 2014 - Grand Palais, Paris

  • 2014 Devil ART-Dennes

    2014 Devil ART-Dennes

  • Salon Comparaisons 2013 - Grand Palais, Paris

    Salon Comparaisons 2013 - Grand Palais, Paris

  • Evènement 2012 - Paros

    Evènement 2012 - Paros

  • Conférence 2013 - Ecole Kii3

    Conférence 2013 - Ecole Kii3

  • Atelier 2013 - Notre-Dame de Sion

    Atelier 2013 - Notre-Dame de Sion

 ASILVA EXPOSE - 2016 - Mairie du Ve arrondissement de Paris

Crédits photographiques :
ASILVA, Izabella Lubiniecka et
Jean-Manouk Yérémian

 

Salle René Capitant - Mairie du Ve arrondissement de Paris

21 place du Panthéon - 785005 Paris


Exposition personnelle du 19 au 28 octobre 2016

« L’union du nombre d’or avec la spontanéité »

Dans le cadre du 25ème anniversaire de l’indépendance de la République d’Arménie, et ous le haut patronage du ministère de la culture de la République d’Arménie.

La peinture d’Asilva est basée sur des infrastructures mathématiques du Nombre d’Or. L’artiste travaille pour que chaque ligne, chaque forme, chaque couleur trouve une harmonie entre elles, dans le but d’offrir un plaisir visuel. L’utilisation du nombre d’or dans sa peinture la rassure en guidant son inspiration.


Allocution de Mme Florence BERTHOUT
Maire du Ve arrondissement
Conseillère régionale d'Ile-de-France

A travers son oeuvre, ASILVA nous invite à explorer les rapports entre spontanéité et contrainte dans la création artistique. « L'art naît de contraintes, vit de luttes, et meurt de liberté », écrivait André GIDE dans ses Nouveaux Prétextes.
Ici, c'est le Nombre d'or, cette « divine proportion », qui guide le pinceau de l'artiste. Chaque ligne, chaque couleur reposent sur une ossature mathématique d'où jaillissent l'harmonie l'amour et la vie.
Je suis particulièrement heureuse d'accueillir à la Mairie du Ve arrondissement cette exposition, qui est l'occasion de célébrer, à travers la beauté des formes, les vingt-cinq ans de l'indépendance de la République d'Arménie.
Soulevons le voile, tendons l'oreille, pour écouter religieusement les mystères, les secrets, mais aussi les souffrances et les joies de tout un peuple, qui se cachent derrière le travail de l'artiste.

Excellente visite à toutes et tous !